L’indice de gravité de la criminalité en baisse

Une bonne nouvelle nous est parvenue au milieu de l’été: l’indice de gravité de la criminalité est en baisse au Québec comme dans le reste du Canada. Ce recul s’expliquerait en partie par la baisse du nombre d’entrées par effraction. Tout n’est pas rose car, à l’inverse, « les services de police ont déclaré davantage d’affaires d’extorsion, de pornographie juvénile, d’agressions sexuelles graves, d’infractions sexuelles contre des enfants et de fraude d’identité », pouvait-on lire dans l’article qu’a publié La Presse, le 23 juillet dernier.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.